Le Grand Prix de Lommel, une course mythique mais exigeante

La piste de Lommel a donné du fil à retordre au pilote VRT KTM Juniors Factory, Ferruccio Zanchi.

Ferruccio débute le week-end par une reconnaissance de la piste complètement différente que celle des années précédentes, la piste est entièrement remodelée comme chaque année.

L’épreuve chrono est intense, il accroche la 13ème place malgré une piste différente de ce qu’il connaît habituellement. La course qualificative qui a suivi a été plus compliquée, Ferruccio fait un mauvais départ, chute dans le premier tour puis essaye tout au long de la course de rattraper le top 20. Il réussi à se classer 19ème.

Pour la première manche du dimanche, il fait un bon départ et se place directement à la 14ème position, au coude à coude avec Sacha Coenen durant une grande partie de la course, il lutte pour garder sa position. Il termine 14ème.

Ferruccio fait une très belle deuxième course et un départ de qualité, puis passe le virage du départ à la 4ème position. Il réussit à tenir la 7ème position durant une vingtaine de minutes mais il craque dans les trois derniers tours, et fini 11ème.

Le pilote VRT KTM Juniors Factory fait tout de même un très beau week-end, le Team est très content de ses progrès et de ses résultats sous le temps pluvieux de Lommel.

Ferruccio sera présent le week-end du 5 et 6 août à la Rookies Cup des Sables d’Olonne.

Pierre Alexandre RENET : ” Marc Antoine n’a pas roulé ce week-end en MX2 à cause de sa blessure à l’épaule. Ferruccio a donc roulé seul à Lommel. On le sait, Lommel à toujours été un Grand prix très difficile, d’autant plus pour les jeunes de la saison, qui ne sont pas forcément des spécialistes du sable. Ferruccio a tout de même su s’accrocher pour se confronter aux pilotes de MX2, et a montré notamment dans la deuxième manche qu’il en était capable.”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *